Le Lac Bleu de Mouila

Le très mythique «Lac Bleu », de Mouila, dans la province de la Ngounié (sud) , continu d’attirer du beau monde, surtout des étrangers et visiteurs de passage à Mouila qui n’hésitent de marquer un escale pour contempler la beauté naturelle et paradisiaque, qu’offre cette étendue d’eau aux reflets bleu et transparent, d’où son appellation de Lac Bleu.

Lieu très attractif, du fait non seulement de la beauté naturelle qu’offre ce site aux visiteurs ; beauté qui se traduit par une présence très artistique bornée de forêt, savane et pleine autour de cette étendue d’eau à l’allure d’un croquis fait de mains d’hommes.

Le plus attirant dans ce lac reste la couleur de l’eau, qui à première vue est toute bleu. Un bleu qui n’est réellement qu’apparent, car à y arriver de plus près, l’on se rend compte que cette eau est plutôt très claire et limpide. Et, du coup, elle est influencée par la couleur du ciel et d’autres éléments qui l’entoure, telle que la forêt.

Situé à cinq kilomètres de la ville, sur la rive gauche, à quelques encablures du collège Val-Marie, le « Lac Bleu » de Mouila, principale direction touristique de la ville, est aussi très visité à cause de sa légende.

Une légende qui fait de ce Lac, un lieu mystérieux du fait de la disparition dit -t- on à cet endroit de sept (7) pygmées, qui moururent tous en voulant récupérer leur hache tombée accidentellement au fond des eaux lors de la traversée.

Depuis lors, le Lac Bleu est devenu une véritable destination touristique.

Son eau fraiche au gout minéral « au palais », en dépit des débris d’arbres et de feuilles mortes qui envieillissent le bord du lac.

Aussi, pour le maintient et la survie de ce site, les autochtones appellent les autorités compétentes à réhabilitation de ce site, pour en faire une véritable destination touristique.