Les premières traces d'occupation humaine

Les premières traces d’occupation humaine au Gabon remontent à 400 000 ans.

Les premiers habitants du GabonPygmées puis peuples bantous, ne sont connus que par transmission orale de l’information.

Avec l’arrivée des navigateurs portugais, au xve siècle, on commence à disposer de témoignages écrits sur les populations côtières. Pendant trois siècles, la vie du Pongo fut rythmée par la traite des esclaves entre tribus côtières et marchands européens (Portugais et Hollandais, notamment).

Au xixe siècle, la France occupa progressivement le pays, à partir de l’estuaire du Komo et de l’embouchure de l’Ogooué, suite à l’action d’explorateurs tels que Victor de CompiègneAlfred MarchePierre Savorgnan de Brazza.

Le Gabon fut une colonie de l’Afrique-Équatoriale française jusqu’à son indépendance en 1960. De 1967 à 2009, il est dirigé par un même président, Omar Bongo, qui bénéficie de l’exploitation des diverses ressources naturelles du pays.