Investisseur National

Vous êtes résidant au Gabon, vous souhaitez lancer votre activité, exporter des produits ou services, suivre une formation en entreprenariat ou investir dans un projet rentable ?

L’Agence Nationale de Promotion des Investissements du Gabon est là pour vous.

Dans cette section, vous trouverez les informations de base dont vous avez besoin. Nous restons à votre disposition pour toutes

informations complémentaires et sommes prêts à vous accompagner dans cette aventure.

 

Créer votre entreprise au gabon

L’Agence Nationale de Promotion
des investissements (ANPI)
constitue le cadre qui régit les
opérations de création des
entreprises, de modification, de
transformation et de cessation de
leurs activités.
La procédure de création des
entreprises repose sur les 8 étapes. 

Pour toute initiative ou opération autour de votre entreprise (création, modification d’informations, cessation d’activité) vous aurez besoin de présenter un certain nombre de documents suivant le type d’entreprise et l’activité dans laquelle vous souhaitez vous lancer.

Il est donc important que vous ayez tous vos documents prêts avant de vous décider à rencontrer un interlocuteur gestionnaire unique à l’ANPI-Gabon.

Il vous renseignera et vous accompagnera dans la procédure de dépôt et de retrait de votre dossier pour la création, la modification ou la cessation de votre entreprise.

 Comment épargner avec un petit salaire ?

 Comment épargner avec un petit salaire ? Savez-vous qu’il existe des règles de simple bon sens pour épargner quel que soit le niveau de vos revenus ?

Si le salaire est petit par rapport aux besoins, cela signifie qu’il faut réduire les désirs. Observons ce qui se passe autour de nous. Certaines personnes vivent dans le luxe, d’autres avec le minimum. Entre ces deux extrêmes se trouvent plusieurs catégories de personnes dont certaines adaptent leurs besoins au niveau de leurs revenus. Alors que d’autres vivent au-dessus de leurs moyens avec comme conséquence un endettement plus ou moins important.

Mais alors, comment épargner avec un petit salaire ?

Les personnes qui réussissent à épargner avec un petit salaire appliquent les règles suivantes :

  1. Vivre avec ses moyens : Il est impossible de gagner mille et de dépenser deux milles ! À moins d’avoir un découvert constant à la banque.
    .
    La première règle consiste à adapter le mode de vie aux revenus disponibles. Le loyer, l’alimentation, le transport, les dépenses de santé toutes les dépenses doivent être aligné sur la taille du salaire.
    .
    À défaut l’on vit au-dessus de ses moyens et il sera alors impossible d’épargner à cause de l’endettement induit par ce système.
    . comment épargner avec un petit salaire ? En appliquant la :
    .
    La première règle incite à vivre avec au niveau de ses moyens..
  2. Ne pas s’endetter : la dette demeure l’ennemi numéro un des petits salaires. Une personne parmi mes connaissances prend régulièrement des prêts bancaires pour financer la consommation de sa famille.
    .
    Or, il n’y a rien de pire, car, le banquier n’étant pas un philanthrope, les intérêts à payer grèvent le budget familial ou personnel.
    .
    La dette doit servir à un investissement productif qui va procurer un revenu additionnel.
    .
    Par exemple, un ami a ouvert une boutique de vente à emporter d’alcool avec un prêt bancaire.
    Cela lui donne un revenu complémentaire. Le prêt plus les intérêts ont été remboursés par les produits de la boutique.
    .comment épargner avec un petit salaire ? Avec la :
    Règle numéro deux : Ne jamais s’endetter pour financer la consommation de tous les jours.
    .
  3. Fuir le luxe : considérer tout achat que l’on ne peut raisonnablement se permettre comme du luxe.
    Il est facile, connaissant le montant de son salaire, de déterminer son pouvoir d’achat.
    .
    Est-il sage de s’acheter un produit dont le prix équivaut à la moitié, au quart, au tiers du salaire ?
    Vous me direz que cela dépend de la nature du produit.
    .
    Mais étant donné que nous parlons de petit salaire, il est évident qu’il ne s’agit pas de produit dont la valeur augmente avec le temps comme un bien immobilier.
    Acheter sagement en fuyant les produits de luxe constitue la troisième règle à respecter pour répondre à la question comment épargner avec un petit salaire.
    .
  4. S’affranchir des dépendances à la cigarette, à l’alcool, aux drogues : le paquet de cigarettes le moins cher coûte 6.50 euros.
    Le fumeur moyen consomme dix cigarettes par jour soit un paquet tous les deux jours. Cela donne quinze paquets par mois soit 6.50X15= 97,5 euros par mois et 1170 euros par an.
    .
    Une belle économie n’est-ce pas ? Le même calcul peut être fait pour l’alcool.
    De plus, en adoptant la sobriété, la santé s’en trouve améliorer d’où des économies sur les dépenses de médicaments et de consultation médicale.
    .
    La quatrième règle exige de se libérer de la cigarette, de l’alcool et de tout produit ou comportement qui entraîne une dépendance et par conséquent des frais inconsidérés afin de satisfaire cette accoutumance.
    .
  5. Ne pas se contenter de ce qu’on a : gérer avec minutie les moyens disponibles ne signifie pas se satisfaire de ce petit salaire : ce qui équivaudrait à brider les ambitions et stagner.
    .
    Le monde évolue vers une meilleure santé, une vie plus épanouie, grâce à l’ambition et aux désirs de faire mieux.Le désir de mieux vivre est légitime et supprime complètement cette phrase entendue un peu trop souvent : contente-toi de ce que tu as.
    .
    La cinquième règle est d’être ambitieux et de travailler pour réaliser ses rêves, ses désirs afin d’améliorer son niveau de vie et celle de la famille.
    .
  6. Considérer l’épargne comme un besoin physiologique : les besoins physiologiques doivent être absolument satisfaits.
    Manger, boire, respirer, dormir constitue des besoins essentiels à la vie.
    .
    Lorsque nous calculons notre budget, l’alimentation en constitue un poste important. Alors pour épargner à coup sûr il faut mettre ce poste au même niveau d’importance qu’un besoin physiologique.
    .
    Après tout, l’épargne est d’une grande importance, car elle permet d’assurer la sécurité financière, de supporter les imprévus, d’avoir la sécurité de l’habitat, de financer les études supérieures des enfants, réaliser les ambitions familiales, etc.
    .
    L’épargne est d’une importance primordiale, telle est la règle numéro six.
    .
  7. comme épargner avec un petit salaire ? Puisque l’épargne prime sur la majorité des besoins, elle est la première dépense à faire avant toutes les autres.
    .
    Oui ! il s’agit bien d’une dépense dont le montant sera planifié tous les mois et placé pour rapporter des intérêts.
    Quel montant faut-il épargner ?
    Les experts conseillent entre 20 et 30 % du salaire. Le premier taux est un minimum et le second constitue la condition pour réaliser les objectifs à long terme.
    .
    La première réaction en lisant ce qui précède, est de penser aux dettes à payer, à telle ou telle dépenses à faire absolument, etc.Mais l’épargne prime sur la majorité des besoins. Quelles que soient les conditions défavorables, du moment que le salaire est perçu alors épargner se révèle possible.
    .
    Règle numéro sept : Épargner tous les mois 20 à 30 % du salaire ou des revenus nets reçus.

 Comment gérer son budget ?

 

Gérer son budget, ça s’apprend… d’autant que l’entrée dans le monde étudiant puis la vie professionnelle peut faire exploser vos dépenses. Nos conseils pour éviter le stress, assumer ses besoins, se faire plaisir et même commencer à épargner et à donner.

Leçon numéro 1 : votre budget, c’est la balance entre d’un côté, vos rentrées d’argent (salaires, indemnités de stages, argent de poche, économies), et de l’autre, vos dépenses. Les unes viennent gonfler votre compte en banque (c’est le « crédit »), les autres le vider, c’est le « débit ».

Le principe de base consiste donc à équilibrer les deux côtés de la balance : votre débit ne doit jamais dépasser votre crédit. Sinon, problème : selon votre situation, la banque va vous facturer des frais ou vous interdire l’usage de votre carte ou de votre chéquier !